"De tous les animaux qui vivent sur la terre, ce sont les insectes qui sont les plus haïs, craints, méprisés. L'humain s'évertue à tenter de les détruire à coup d'insecticides, de pesticides et fongicides etc. C'est la guerre à outrance, tolérance zéro."
ainsi commence la préface du très beau livre "le monde des insectes et autres arthropodes" de jean Claude Tessier et Jean-Henri Fabre.
..." Pourtant ces arthropodes sont les plus agés, les plus nombreux, les plus adaptés et les plus utiles à l'homme et à la nature" (par Georges Brossard: entomologiste fondateur de l'insectarium de Montréal)

Dans le milieu agricole le DDT, le BHC et le malathion sont les insecticides synthétiques les plus utilisés. Malheureusement, ces insecticides synthétiques peuvent être à l'origine de pollutions importantes pouvant bouleverser les équilibres écologiques et détruisant les insectes pollinisateurs.

80% des plantes ont besoin d'un insecte pollinisateur. Sans l'abeille, ce sont des dizaines de plantes qui sont vouées à disparaître si l'on continue à utiliser ce type d'insecticides hautement nocifs. La longue chaîne alimentaire, dont les effets à retardement ne sont pas connus, pourrait alors être altérée par la disparition d'espèces végétales, puis animales au profit d'un écosystème appauvri.

Il en va donc de la responsabilité de chaque utilisateur d'insecticides de se poser la question des retombées de son geste lorsqu'il choisit tel ou tel produit pour se débarasser d'une nuisance à laquelle il est confronté.

Nous vendons uniquement des produits naturels.