La punaise de lit n'est actuellement pas considérée comme vecteur de maladie bien que des scientifiques ont récemment découvert qu'elle peut transmettre l'agent pathogène responsable de la maladie de Chagas, répandue en Amérique centrale et du Sud.
Ses piqûres -ou plus exactement morsures- peuvent provoquer un oedème blanchâtre et dur avec possibilité d'inflammation locale. Le traitement des piqûres est uniquement symptomatique. Des dermocorticoïdes topiques de classe III ou IV peuvent être appliqués en cas de prurit important. Mais tant qu’une éradication des punaises sur le lieu d’exposition ne sera pas effective, les piqûres persisteront. 

piqure punaise de lit - image piqure punaise de lit 02 -i mage piqure punaise de lit 03 - image  

 

piqure-punaiseLa piqure est généralement indolore , elle peut aussi laisser des traces rouges sur la peau comme les piqûres de moustique.
On trouve généralement de 3 à 4 piqures en ligne droite ou groupées sur la peau. Les réactions sont fonction de la sensibilité de l'individu. La réaction peut apparaître jusqu'à plusieurs jours après la piqûre.(jusqu'à 14 jours !) Mais comme pour les moustiques ou les puces, toutes les personnes ne sont pas piquées et il est même possible d'être piqué sans que vous en soyez conscient.En cas de réaction allergique il est nécessaire de consulter un médecin.

Voici quelques Conseils pratiques: On peut appliquer sur les piqûres de punaises des huiles essentielles

  • HE de lavande aspic: Appliquer le plus vite possible après la piqure 2 gouttes pures sur la peau ou 3 gouttes pures sur un coton ou diluées dans de l'Huile d'amande douce. Tapoter légèrement et répéter toutes les 5 à 10 mn jusqu'à apaisement. L' HE de lavande aspic est plus efficace que la lavande officinale ou le lavandin.
  • HE géranium. : C'est en association qu'elle donne les meilleurs résultats dans le traitement des piqures d'insectes.
  • Appliquer le plus vite possible après la piqure 1 à 2 gouttes du mélange suivant toutes les 3 minutes sur la piqure, puis 3 fois /jour jusqu'à guérison complète:
    • HE Lavande aspic: 3 gouttes
    • HE Menthe: 1 goutte
    • HE Eucalyptus citronné: 2 gouttes
    • HE Géranium rosat: 2 gouttes
    • HE arbre à thé: 2 gouttes

Précautions préalables avant d'utiliser les huiles essentielles: Avant d'utiliser pour la première fois une ou plusieurs huiles essentielles, il faut dépister une intolérance ou une allergie. Avant d’appliquer une HE sur la peau, et principalement quand il s’agit d’un enfant, faire un test: sur la face interne de l’avant bras, appliquer quelques gouttes du mélange avant de l’utiliser. En cas d’allergie ou d’intolérance, apparaitront rapidement rougeur et démangeaisons. Dans ce cas, ne pas faire le traitement. Eviter toute exposition solaire dans les 3 heures qui suivent l'application d'une ou de plusieurs huiles essentielles sur la peau.
HE : A partir de 30 mois. Déconseillé pendant la grossesse et l'allaitement. Contre indiqué chez les épileptiques ou si tendance allergique. Eviter tout contact avec les yeux.

Il est possible aussi d'appliquer sur la piqure des compresses imbibées de Teinture mère de Calendula et/ou de teinture mère d'Echinacea pour éviter la surinfection.

La teinture mère de calendula présente des vertus apaisantes, antiseptiques et anti-inflammatoires (par les saponosides, les caroténoïdes contenus dans la fleur de Calendula) . Elle peut être utilisée pour soulager les irritations et démangeaisons. Les substances mucilagineuses (pectine et caoutchouc) ont des vertus hydratantes et adoucissantes

En attendant la consultation médicale 
sucer 5 granules 3 à 4/jour de :
Belladonna 5CH si peau rouge, brillante, tendue, chaude douloureuse, tuméfiée. Soif vive avec transpiration (sifièvre)
Pyrogenium 7CH pour éviter l'infection 5gr 4fois/jour
Bufo rana 5CH pour éviter une lymphangite
et vous pouvez appliquer des compresses locales d'alcool à 60°, puis de l'Homéoplasmine®

On peut aussi pour éviter de se faire piquer, utiliser en prévention l'homéopathie : Cimex lectularius 9ch  4granules