Les punaises de lits semblent bien être en passe de devenir un réel problème de santé publique. Nul n’est à l’abri d’une infestation. Les punaises de lit provoquent des lésions dermatologiques extrêmement inconfortables et si elles ne transmettent aucune maladie bactérienne ou virale connue à l'homme, Leur mode d’action (aires de repos ou de sommeil peu éclairées) fait associer le repos à leurs piqûres auprès de leurs victimes, ne leur laissant pas de répit. Ceci induit fréquemment du stress et des angoisses psychosociales parfois profondes, notamment des dépressions, une parasitophobie, voire un isolement social.